Gatineau River Protection VICTORY!!
Save the Gatineau / Sauvons la Gatineau

Roy Dupuis, le président de la Fondation Rivières announces his adoption of the Gatineau River


Aug 1, 2012 - Canadian Wildlife Federation Video Contest WINNER: - Official Submission from "Save the Gatineau / Sauvons la Gatineau"

Read Roy Dupuis' letter of support to the Save the Gatineau / Sauvons la Gatineau team: Click for letter

Like us on Facebook | Follow us on Twitter

Watch Flikr Slideshow from #savethegatineau photo contest
Letters / replies received

Dec 2011 From MLA Stephanie Vallee


June 2011 — From Environment Canada:

Bonjour Mme —-,
Nous apprécions votre intérêt pour la protection de l’environnement. Par contre, le projet de centre de traitement est sous la responsabilité du Gouvernement du Québec par l’entremise de la Loi sur la qualité de l’environnement de cette province. Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à vous adresser à l’honorable Pierre Arcand, Ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. Vous pouvez contacter le ministre Arcand par téléphone au 418-521-3911, par télécopieur au 418-643-4143 ou par courriel à l’adresse suivante : ministre@mddep.gouv.qc.ca.
Le rôle d’Environnement Canada en matière de gestion des eaux usées consiste à contribuer au développement durable au moyen de l’autorité que confèrent la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) et les dispositions de la Loi sur les pêches relatives à la prévention de la pollution. À cet égard, le Ministère a établi le projet de Règlement sur les effluents des systèmes d’assainissement des eaux usées, en vertu de la Loi sur les pêches. Ce projet de règlement a été publié le 20 mars dernier dans la Gazette du Canada, Partie I et est le principal instrument utilisé par Environnement Canada pour mettre en œuvre la Stratégie pancanadienne sur la gestion des effluents d’eaux usées municipales approuvée par le Conseil canadien des ministres de l’environnement en 2009.
L’objectif du projet de règlement est de réduire les risques pour la santé des écosystèmes, pour les ressources halieutiques et pour la santé humaine en diminuant la quantité de substances néfastes qui se trouve dans les effluents d’eaux usées qui est rejetée dans les eaux de surface. Pour atteindre cet objectif, des normes nationales de base sur la qualité des effluents qui représentent un niveau secondaire de traitement des eaux usées, ou l’équivalent, seront établies, de même que des échéanciers de conformité et des exigences en matière de surveillance et de production de rapports. Le Règlement s’appliquera aux rejets, dans les eaux de surface, d’effluents d’eaux usées provenant de systèmes d’assainissement municipaux ou autres. Environnement Canada prévoit la publication de la version finale du Règlement au cours de cette année.
Vous pouvez trouver plus d’information sur le Règlement sur les effluents des systèmes d’assainissement des eaux usées au lien suivant: http://www.ec.gc.ca/eu-ww/default.asp?lang=Fr&n=BC799641-1
Si vous avez des questions, n’hésiter pas à me contacter.
Salutations,
Andres De Vleeschauwer
Section des eaux usées
Direction des secteurs publics et des ressources
Direction générale de l’intendance environnementale
Environnement Canada
351 boul. St-Joseph, 13e étage
Gatineau QC K1A 0H3
andres.devleeschauwer@ec.gc.ca
Téléphone 819-934-9537 | Site Web www.ec.gc.ca

Bonjour –
J’habite avec mon conjoint à Farrellton (10 min au nord de Wakefield) qui longe comme vous le savez sans doute notre belle rivière Gatineau.
La MRC des Collines a mandaté il y a plusieurs mois la firme d’ingénieurs CIMA, afin qu’il complète une étude du territoire et localise les sites les plus propices pour l’installation d’une usine de gestion d’eaux usées, je joins ici les copies bilingues du rapport que nous avons obtenu copie samedi le 12 mars, lors d’une journée d’information sur le projet.
Je vous invite à en prendre connaissance et plus particulièrement des paragraphes suivants:
3.1.7 – 3.1.8 – 4.2 – 4.4.1
http://www.savethegatineau.com/docs/CIMA_report_feb_2011_print-friendly.pdf
Ce qui me frappe par dessus tout c’est le fait que les rejets du centre de traitement, (que se soit à partir du site A ou du site B) seront dirigés dans la rivière Gatineau, qui est un gite sans pareille pour toutes sortes d’espèce d’oiseaux, pour les chevreuils qui viennent s’y abreuver, les castors et sans parler de toutes les sortes de poisson bons pour la consommation, mais pour combien de temps encore……?? Je suis sans doute naive mais je croyais que les rejets dans les cours d’eau étaient de nos jours prohibés. Je me sens concernée de ce qui adviendra de la qualité du poisson, de la baignade et de la qualité de l’eau potable pour tous les résidents de Farrellton jusqu’à Wakefield.
Je joins aussi le courriel que j’ai acheminé à l’attention de Ville La Pêche – qui a été lu et pas encore répondu.
<>
dans ce courriel sont inclus les paragraphes 3.1. et 4.2.1 où on y mentionne la possibilité d’agrandissement de l’usine dû aux augmentations de volume estimées en se basant sur la croissance de la MRC, ce qui entrainera une augmentation du volume des rejets.
Quelle sorte de volume de rejets est-ce que la rivière Gatineau pourra absorber dans 10 ans…..??
Nous avons un puits pour nous alimenter en eau……est-ce qu’il y a des risques potentiels de contamination…??
Je mentionne les 5 résidents permanents sur la rue O’Connor, qui se situe à quelques mètres du pont de Farrellton au nord, et cette communauté compte environ 450 – 500 habitants des deux côtés de la rivière.
J’ai lu quelque part qu’Environnement Canada travaille présentement à des nouvelles réglementations en ce qui concerne le traitement des eaux usées. Je suis préoccupée par le peu de temps que la communauté de Wakefield et des environs dispose, pour amener la MRC à reconsidérer une autre location ou étudier d’autres options plus écologiques, car on nous parle de la construction de l’usine pour septembre 2011. D’après le rapport, il n’y aurait que quelques permis à obtenir avant de procéder.
4.4 CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES
4.4.1 Au niveau du fédéral
Les contraintes réglementaires pouvant émaner du gouvernement fédéral se
rapportent à l’obtention de permis pour la construction d’un émissaire. Le
gouvernement fédéral souhaite imposer aux provinces des normes
canadiennes pour le rejet d’effluents. Si cela devient effectif et applicable au
présent projet, nous considérons que les deux sites offrent les mêmes
possibilités. ( extrait du rapport: MRC des Collines-de-l’Outaouais,Centre de traitement des boues de fosses septiques – Étapes No 3 et 4 Recherche de secteurs d’implantation potentiels et évaluation de deux sites)
Est-ce que le gouvernement fédéral peut intervenir maintenant de quelque façon et aussi exiger lors de l’émission du permis, que la municipalité devra effectuer les mises aux normes nécessaires lorsque les nouvelles réglementations seront en force.
en terminant, vous pouvez aussi visiter le site suivant:
www.savethegatineau.com/ Je vous remercie de votre attention et j’apprécierais grandement que vous me fassiez part de vos commentaires et réponses.

name removed for privacy reasons
—————————————————

June 8, 2011

RE: does the MRC have a duty to take out a print advertisement to advise the public about a public meeting:

Bonjour,

Tel que convenu, je vous envoie les informations relativement à la tenue d’une assemblée publique:

Municipal Code of Québec

434. Every public notice convening any public meeting, or for any object whatever, must be published at least seven clear days before the day appointed for such meeting or other proceeding, except in cases otherwise provided for.

433. Every public notice of a regional county municipality that is intended for the inhabitants of the territory of a local municipality is posted in the same localities and in the same manner as a public notice of such local municipality.

The officers of the regional county municipality giving such notice may, by letter, order the secretary-treasurer of each such local municipality, after having transmitted to him as many copies of such notice as are requisite, to provide that the same be posted as required, and that a certificate of the publication thereof be transmitted to them without delay, under penalty of a fine of not less than $10 nor more than $40.
431. Public notices must be in writing.

The publication of a public notice for local municipal purposes is made by posting a copy of such notice at two different places in the territory of the municipality, fixed from time to time by resolution.

If the council does not fix specific places, the public notice must be posted in the office of the municipality and in another public place in the territory of the municipality.

Salutations,

Yvan Moreau
Conseiller aux opérations régionales
Direction régionale de l’Outaouais
Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire

170, rue de l’Hôtel-de-Ville, bureau 9.300
Gatineau (Québec) J8X 4C2
Téléphone : 819 772-3006 # 80703
Télécopieur : 819 772-3989
yvan.moreau@mamrot.gouv.qc.ca

——–